Crypte de la Miséricorde Divine

Origine

A l’origine, la Dévotion à la Miséricorde Divine était connue à la manière de tant d’autres dévotions, où dominent des litanies, neuvaines et chapelets. C’est ainsi que la propageait le Bienheureux abbé Michel Sopoćko, confesseur de Soeur Faustine à Vilnus (Wilno). Il a fallu attendre des années pour que des fondements théologiques solides soient établis au sujet de cette Dévotion : l’abbé prof. Ignacy Różycki, célebre dogmaticien, fit une analyse scientifique détaillée de ses écrits, notamment du « Petit Journal » pour les besoins du procès de béatification de l’Apôtre de la Miséricorde. Ses enquêtes nous montrent qu’au coeur même de la Dévotion à la Miséricorde transmise par Jésus à Soeur Faustine, il y a la confiance, entendue comme une attitude biblique de la foi et d’abandon à Dieu : elle se manifeste par l’accomplissement de la volonté de Dieu qui nous est transmise par ses 10 Paroles-le Décalogue, nos devoirs d’état, les Béatitudes et les conseils évangéliques, et les inspirations de l’Esprit Saint. Avoir confiance en Dieu est donc le principe de la Dévotion en question. Etre miséricordieux en est l’autre fondement. Ces deux éléments rendent cette Dévotion solide ; sur ces deux piliers s’élèvent les cinq pratiques nouvelles du culte de la Miséricorde, à savoir : le tableau avec l’inscription Jésus j’ai confiance en Toi, la Fête de la Miséricorde, célébrée le premier dimanche après Pâques, le Chapelet à la Miséricorde, l’Heure de la Miséricorde, et la diffusion de la vénération de la Miséricorde. Ce qui distingue ces pratiques nouvelles des autres dévotions insérées dans le « Petit Journal » de Soeur Faustine ce sont les promesses particulières que Jésus donne à tous ceux qui suivront ces pratiques. D’autres prières comme par exemple un acte : « Ô Sang et Eau… » ou la Neuvaine à la Miséricorde Divine comportent des promesses qui concernent Soeur Faustine. Ainsi donc, pour profiter des grandes promesses du Christ, il faut pratiquer les formes de la Dévotion à la Miséricorde dans l’esprit de confiance en Dieu et de miséricorde envers le prochain.

Depuis 2016, nous avons la joie de la présence de sainte Faustine par sa relique, avec la mission d'annoncer la Divine Miséricorde de notre Seigneur.
Ce lieu est ouvert à tous, pour que le Seigneur déverse ses grâces de consolation sur tous ceux qui s'y approchent.
Les promesses associées à ce chapelet par Jésus-Christ à sainte Faustine sont les suivantes : « Ma fille, incite les âmes à dire ce chapelet que je t'ai donné. ... « Les âmes qui réciteront ce chapelet seront enveloppées par Ma miséricorde pendant leur vie et surtout à l'heure de la mort. » (Petit Journal 754)

Le chapelet de la Divine Miséricorde

Le 13 septembre 1935 à Vilnius, le Seigneur inspire à Sainte Faustine le Chapelet à la Miséricorde Divine. À maintes reprises, le Seigneur insiste pour qu’elle encourage les gens à le réciter (Petit Journal, 1541 ; 848).
Pourquoi ? Parce que cette prière a une importance capitale. Elle émeut la Miséricorde du Seigneur dans ses profondeurs et nous obtient des grâces inestimables, en particulier pour notre salut et celui des autres (Petit Journal, 811 ; 848 ; 1541).

LIENS UTILES

Pour la Communauté des Béatitudes

www.beatitudes.org

Pour Thy-le Château

  • White Facebook Icon
  • YouTube - White Circle
  • Twitter - White Circle

Rue du Fourneau, 10

5651 Thy-le-Château

Belgique

Tel : 071 660 300

 

Secretariat

thy.beatitudes@gmail.com

Communication

thy.beatitudes.communication@gmail.com

Librairie 

thy.beatitudes.librairie@gmail.com

ADRESSE
INSCRIPTION À NOTRE NEWSLETTER "ATHYTUDES"
  • White Facebook Icon
  • YouTube - White Circle
Consulter nos dernières "Athytudes"
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now