logo cadre.png
Dans l'église ce mois ci.jpg

Dans l'Eglise, ce mois ci...

Publié le 27 avril 2022

  •   Vœux de Pâques du Père Marinko Šakotan curé de Medjugorje                                                                           

« Chers paroissiens de la paroisse de Medjugorje,

Chers pèlerins, chers amis du monde entier,

Je veux vous dire quelques mots pour Pâques, ou pour dire mieux pour la Pâque. Il est important de le souligner car Pâques n'est pas seulement le moment de la résurrection du dimanche matin, mais elle est liée à la mort du Seigneur – le Vendredi saint, le Samedi saint et le matin du dimanche de la résurrection forment un tout, Pâque. C'est le passage, le passage de Jésus, tout comme le peuple juif est passé à travers la mer Rouge et est sorti de l'esclavage vers la liberté. C'est le passage de Jésus de la mort à la vie. Bien sûr, ce n'est pas seulement le passage de Jésus, mais ce devrait aussi être notre passage, notre Pâques, notre Pâque.

Nous observons la nature. Nous voyons que tout était comme mort dans la nature pendant l'hiver. Il n'y avait aucune trace de vie nulle part, et maintenant nous voyons la vie s’éveiller dans la nature. Tout attendait que la pluie tombe pour se réveiller. La pluie est tombée, après la sécheresse, et on remarque que tout se réveille. Dans les prés on voit les germes pousser, les arbres boutonner… Les fleurs arrivent, les fleurs se réveillent. Le soleil chauffe, la chaleur du soleil et tout cela est les conditions pour qu'une vie nouvelle naisse. C'est ainsi aussi en nous.

Chers amis, il y a, en nous, des bourgeons et des germes comme il y en avait dans les arbres et dans les prés pendant l'hiver, mais qui n’ont poussé et germé que lorsque les conditions pour cela ont été présentes. Par sa résurrection, le Christ crée les conditions pour que ces germes de vie, germes d'espérance, germes de foi, germes d'amour germent en nous maintenant.

Et quand nous ressentons l'obscurité du Vendredi Saint, de même en nous, il y a des moments d'obscurité, des moments de désespoir, des moments d'ambiguïté, de déception, où nous pensons qu'il n'y a pas d'issue, pas de solution, pas de lumière, et nous ne voyons rien de positif... Ces moments sont normaux dans nos vies, et ils existent, ceci dit la Résurrection et la Pâque du Christ nous donnent l’espérance. C'est le fondement de notre foi : la vie a le dernier mot, le Seigneur a le dernier mot, nous sommes entre Ses mains, nous sommes des êtres bien-aimés de Lui, Il ne nous a pas abandonnés, Il ne nous a pas quittés, Il veut que nous vivions éternellement avec Lui…

Pâques nous donne cette espérance ! Par conséquent, puissent ces jours de la Pâque du Christ, de la Résurrection du Christ, être des jours où ces germes de foi, d'espérance et d'amour prendront vie en nous. Du fond du cœur, je vous souhaite une joyeuse et bénie fête de Pâques. »

 

Père Marinko Šakota.jpg

Auteur : Père Marinko Šakota